Étiquettes

, , , , ,

Samuel Benchetrit

Chien, roman de Samuel Benchetrit, aux Editions Grasset, mars 2015, 281 pages, 18€50.

Cinq ans après le troisième volume des Chroniques de l’asphalte, le nouveau roman de Samuel Benchetrit vient de paraître.

Jacques Blanchot vient de se faire mettre à la porte de sa propre maison par sa femme. Celle-ci l’accuse de la maladie très rare dont elle serait atteinte : la blanchoïte aiguë, qui porte le nom de son mari. Cette maladie qui lui donne des démangeaisons insupportables serait donc la faute de Jacques. Cet homme, dont l’absence de personnalité résonnera tout au long du roman, accepte de partir immédiatement de chez lui, si c’est pour le bien de sa femme… Il se retrouve seul, et il ne lui reste plus que son boulot de vendeur dans un magasin spécialisé dans les fournitures pour les métiers d’art, à défaut de n’être pas parvenu à devenir un artiste. Mais son maigre salaire ne lui permet pas de se trouver un appartement, et il n’a pas d’amis. Il reste donc, pour le moment, sans toit pour dormir.

Alors qu’il erre dans les rues, il passe devant une animalerie. Il n’a rien d’autre à faire, et décide d’entrer. Il n’a pas d’argent pour vivre décemment, et pourtant le vendeur réussit à le convaincre d’acheter un chien, ainsi que tout un tas d’accessoires complètement inutiles. En sortant de l’animalerie avec son nouveau compagnon, il n’a plus un sou, et un malheur n’arrivant jamais seul, on s’aperçoit assez vite que les ennuis ne font que commencer…

Ce roman, plein d’humour, et de cynisme, narre une histoire originale qui frôle l’absurde, si ce n’est sans compter l’analyse de notre société en arrière-plan. Les dialogues sont parfaitement écrits. L’humour trouve sa place dans toutes les pages. J’attendais le nouveau roman de Samuel Benchetrit avec impatience, et je ne suis pas déçue. Le plaisir de lecture est total.

Site des Editions Grasset 

Publicités