Étiquettes

, , , , , , ,

top-10-nanar

  1. La Taularde d’Audrey Estrougo : Il faudrait peut-être dire à Sophie Marceau qu’en faire des tonnes n’a jamais rendu quiconque bon acteur…
  2. Les Visiteurs – La Révolution de Jean-Marie Poiré : Un film qui ne tient que sur un gag : Jacquouille pue de la bouche.
  3. Éternité de Tran Anh Hung : Le film qui porte sans doute le mieux son nom de toute cette année 2016.
  4. Ils sont partout d’Yvan Attal : À trop vouloir se moquer des clichés, Yvan Attal a réalisé un film entièrement constitué de clichés.
  5. Alliés de Robert Zemeckis : La palme de la niaiserie.
  6. Arrêtez-moi là de Gilles Banier : La palme du scénario le plus absurde.
  7. Nahid de Ida Panahandeh : Le film où les incohérences fleurissent à tous les plans. N’est pas Asghar Farhadi qui veut.
  8. Louis-Ferdinand Céline de Emmanuel Bourdieu : Malheureusement l’excellent Denis Lavant tombe dans la parodie.
  9. Love & friendship de Whit Stillman : J’ai dormi la moitié du temps.
  10. Moka de Frédéric Mermoud : Le paradoxe de deux sublimes actrices malmenées par un scénario absurde et un réalisateur qui n’a visiblement pas l’air d’être un très bon directeur d’acteurs.

Liste subjective et non exhaustive.

Publicités