Étiquettes

, , , ,

Baptiste Rossi La vraie vie de KévinLa Vraie Vie de Kevin, premier roman de Baptiste Rossi, aux Editions Grasset, février 2014, 236 pages, 17€.

Antoine Soro est un de ces horribles personnages, cerveau d’une partie des émissions les plus abrutissantes qui puissent exister depuis ce début du XXIe siècle : la téléréalité. Il n’a qu’une devise.

Amuser. Divertir. Amuser. Le triple A.

Le roman s’ouvre sur un avis au lecteur, comme si l’histoire racontée était réelle (le vraie problème, c’est qu’elle pourrait exister). Antoine Soro est parisien, il va au Costes, ou chez Costes, il ne sait pas très bien. Il se fait de l’argent sur le dos de gens naïfs, qui acceptent de participer à ses émissions, en leur promettant argent et gloire. Un de ses plus grands succès est l’émission : « Qui veut euthanasier mon père ? ». En cherchant bien, Antoine va trouver l’abruti dont il a besoin pour créer son nouveau concept : « La Vraie Vie de Kevin ». L’idée est de filmer ce jeune homme, Kevin, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et de faire participer le public. C’est à lui de décider tous les faits et gestes de l’adolescent (il est encore au lycée). Aujourd’hui, il existe bien des émissions où le public choisit d’éliminer les candidats, alors pourquoi pas le faire participer jusqu’à diriger une vie. Baptiste Rossi, même s’il propose une caricature, n’est pas si loin de la réalité.

Baptiste Rossi a 19 ans, et décrypte le monde de la téléréalité en nous offrant une caricature effrayante de notre propre société. La Vraie Vie de Kevin est aussi un livre générationnel. Les personnages sont branchés à leur téléphone portable, aux notifications et aux mails qu’ils reçoivent sans cesse. Même si les passages du roman, où l’on peut voir ce que lit Antoine sur son portable, sont parfois un peu ennuyeux, on réfléchit quelques secondes, et on se dit que dans la vie, ce ne sont pas les moments les plus exaltants non plus. Ce roman montre avec intelligence, humour et sarcasme les addictions et les abus de notre société. Baptiste Rossi fait entièrement partie de cette génération connectée au monde, non stop. Et c’est sans doute pour cela qu’il la décrit si bien, et qu’il réussit à démontrer les facettes les plus terribles, et les dérives vers lesquelles cela peut nous mener.

Ouf. La vie est parfois douce. Parfois. Reprenons un Xanax.

Au-delà de ça, Baptiste Rossi s’amuse. Avec lui, avec son nouveau statut d’écrivain. Comme je le disais plus haut, le roman débute sur un avis au lecteur. Il joue donc avec le statut de l’écrivain qui raconte un fait divers (comme Régis Jauffret qui parle de DSK, ou Amanda Sthers qui évoque la tuerie de Newtown), et se met en scène à l’intérieur du roman en se créant un personnage d’écrivain à part entière. Cette mise en abyme crée le personnage de Baptiste Rossi, conseiller d’Antoine Soro.

L’écrivain s’amuse avec la réalité, et dans la fiction.

La Vraie Vie de Kevin est dans la sélection du Prix Françoise Sagan 2014.

Site des Editions Grasset

***

Bazar de questions de Baptiste Rossi

bazar Baptiste Rossi

Ton livre de chevet ?
Alcools, d’Apollinaire .

Ta musique du moment ?
Afterlife, d’Arcade Fire

L’objet que tu aimes offrir ?
L’intégrale de la série The Wire.

Un objet fétiche ?
Une tasse de café.

Pourquoi écrire ?
Pour vivre mieux.

Ecrire en musique ?
J’en suis incapable ! Mais les plus grands auteurs sont comme des mélodies grandioses.

Ton film culte ?
« La nuit nous appartient », de James Gray

Un lieu parisien insolite ?
La Villa Noailles, à Hyères, qui mériterait d’être près de nous, à Paris.

Un musicien ?
Musil, dans L’homme sans qualités.

Un moment inoubliable ?
Il y en aura bien vite des milliers.

Un artiste hors du commun ?
Bret Easton Ellis.

D’où est venue de cette idée de La Vraie Vie de Kevin ?
En regardant l’effarante bêtise des émissions existantes.

Pourquoi lire ?
Comment faire sans ?

Un cinéaste ?
Paul Thomas Anderson

Un artiste à voir en concert ?
J’adorerais voir Kanye West.

Un lieu fabuleux ?
Mes rêves

Un écrivain ?
Le Sartre des « Situations ». L’éloge funèbre de son ami Merleau-Ponty est un des plus beaux textes qu’il soit.

Ton actualité ?
La Vraie Vie de Kevin mon premier roman. Et peut-être un reportage au long cours en Amérique du Sud pour ma revue, La Règle du Jeu.

Advertisements