Étiquettes

, , ,

IMG_9214 copie

Le mythe de la caverne / ©Myriam Thibault

« Les aventures de la vérité » est l’exposition actuelle de la Fondation Marguerite et Aimé Maeght. Le commissaire est Bernard-Henri Lévy, le célèbre philosophe français. Vous aurez la joie de voir cette magnifique exposition jusqu’au 11 novembre. Pourquoi le 11 novembre ? Symbole ? Je ne sais pas, mais il y en a tellement, qu’on finit par en voir partout.

L’exposition est partagée en plusieurs séquences, toutes liant peinture et philosophie, le fil conducteur que BHL souhaitait. Tout d’abord, « La fatalité des ombres » nous transporte dans le mythe de la caverne, avec Platon. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, un énorme caillou trône au centre de la pièce. Un petit trou permet de voir à l’intérieur. Une des rares œuvres me paraissant assez explicite : des bouddhas tournent le dos à un cylindre lumineux où sont dessinées des chauve-souris, qui se reflètent sur le mur. Les bouddhas ne voient donc que l’ombre des chauve-souris. On comprend donc où veut en venir l’artiste Huang Yong Ping dans ce thème du mythe de la caverne.

Dans le reste de l’exposition, on explore également la « Technique du coup d’état », « La voie royale », le « Contre-être », le « Tombeau de la philosophie », « La revanche de Platon », « La grande alliance ». On découvre des œuvres de Magritte, Basquiat, Pierre et Gilles (ci-dessous), Otto Dix, Andy Warhol, Francis Picabia, Picasso, Mondrian, Miro, Man Ray, Matisse, pour les plus connus.

Une exposition très belle par la qualité et la quantité d’œuvres d’art présentes. On reprochera cependant un défaut d’information concernant les tableaux. Les plaquettes habituellement collées au mur près des œuvres, sont ici au bout d’un mur, dans un ordre peu clair. Il faut donc chercher… Quand on reconnaît un Magritte, il est facile de d’identifier la plaquette pour connaître le nom du tableau. Mais dans le cas où l’on ne connaît ni l’artiste, ni le nom de l’œuvre, on ne sait pas vraiment ce que l’on cherche… J’avouerais aussi ne pas avoir tout compris à la brochure rédigée par BHL et distribuée à l’entrée. La philosophie n’est pas toujours très accessible, il aurait justement fallu qu’elle le soit.

Si vous êtes dans la région, n’hésitez surtout pas. D’un, vous verrez une très belle expo, et de deux, vous découvrirez l’une des plus belles fondations de France.

IMG_9149 copie

Anna Mouglalis en « Sainte Véronique », par Pierre et Gilles / ©Myriam Thibault

IMG_9177 copie

« Words are deeds. » de Joseph Kosuth / ©Myriam Thibault

IMG_9183 copie

« Livres brûlés » de Bernard Aubertin / ©Myriam Thibault

IMG_9188 copie

« La Datcha » de Gilles Aillaud, Eduardo Arroyo, Francis Biras, Lucio Fanti, Fabio Rieti, Nicky Rieti. Le sous-titre du tableau : « Louis Althusser hésitant à entrer dans la datcha tristes miels de Claude Levi-Strauss où sont réunis Jacques Lacan, michel Foucault et Roland Barthes au moment où la radio annonce que les ouvriers et les étudiants ont décidé d’abandonner joyeusement leur passé. » / ©Myriam Thibault

IMG_9195 copie

« Café de Flore » de Jörg Immendorff / ©Myriam Thibault

IMG_9199 copie

Bonheur de voir Basquiat, « Sans titre (Prophète I) » / ©Myriam Thibault

IMG_9204 copie

Giacometti / ©Myriam Thibault

Publicités