Étiquettes

,

Il y a moins d’un mois, je suis allée chez mon médecin. Elle a lu — oui, c’est une femme — dans le résultat de mes prises de sang que j’étais anémiée, autrement dit que je manquais de fer, et que c’était sûrement la raison pour laquelle j’avais parfois des vertiges. Soit. Elle me donne des médicaments, du fer, que je n’ai jamais pris et qui doit toujours prendre la poussière dans le placard de ma salle de bain. Et me conseille de manger un peu plus de poissons, d’épinards et de lentilles : les aliments basiques quand on est anémié ; ce que j’ai plus ou moins fait.

Cet après-midi, alors que je prenais le métro pour aller à la fac — période des examens oblige —, un homme bizarre est entré dans mon compartiment à Saint-Lazare. Vous me direz : « Des mecs bizarres, il y en a partout et tout le temps. » Oui, mais pas des comme lui. Donc, station Saint-Lazare beaucoup de gens montent, dont ce monsieur, grand, de couleur de peau noire, assez âgé, habillé d’un costume noir et d’une longue écharpe très colorée avec une devise que je n’ai pas pu lire entièrement. Il se retrouve face à moi. D’apparence, il avait effectivement l’air normal, jusqu’à ce qu’il se mette à me parler.

Mademoiselle, il faut manger. Sinon les os se cassent. Il faut manger des épinards, des lentilles, et une orange tous les matins. Je vous fais confiance. Allez, je descends au prochain arrêt. Je vous fais confiance. Je m’appelle Fanfan.

Ce n’est peut-être qu’une coïncidence. Il n’empêche que c’est à moi qu’il a parlé alors que la rame était bondée. Il y a vraiment des mecs qui font flipper.

Publicités