Étiquettes

, ,

Denis Podalydès voix off

Voix off, essai de Denis Podalydès, aux éditions de poche Folio, janvier 2010, 258 pages, 7€50.

Denis Podalydès est avant tout un acteur, il devient pensionnaire de la Comédie française en 1997, puis sociétaire en 2000. Mais il est aussi acteur pour le cinéma, metteur en scène, scénariste et écrivain : cet essai le prouve. Il commence par nous parler de son amour de la lecture presque maladif : « Dans les trains, les bus, les métros, dans la rue, je redoute le manque de livres. » D’ailleurs, il parle de la « voix des livres », et c’est ce sur quoi est fondé tout ce livre : les voix. Au-delà de l’essai, c’est une sorte d’autobiographie à travers les voix qui ont traversées sa vie. On découvre en premier les voix de sa famille, et surtout celle de ses frères. Puis il nous transporte jusque vers les voix  des acteurs qui le fascinent, des acteurs avec qui ils travaillent, des acteurs qui deviennent ses amis. Entre autres, on retrouve Michel Vuillermoz, Jean-Louis Trintignant, André Dussollier ou Jacques Weber. Dans le métier d’acteur, beaucoup se passe dans la voix. Et il nous fait découvrir sa manière de les entendre, de les interpréter, et ce qu’elles provoquent comme effet chez lui.

Cet amoureux des livres écoute et fait attention aux voix qui l’entourent depuis son enfance. Il nous transporte avec lui. Il réussit à nous faire entendre les voix des plus grands acteurs dont il parle. D’ailleurs, Denis Podalydès a obtenu le Prix Femina du meilleur essai en 2008 pour ce livre. Il suffit de le lire pour comprendre.

Site des éditions Folio

Site de la Comédie française

On se souvient du très bon « Adieu Berthe », avec Denis Podalydès, et réalisé par son frère, Bruno Podalydès.

Publicités